+212 5 22 221 133 / 163 infos@voyagesparadismaroc.com
+212 5 22 221 133 / 163 infos@voyagesparadismaroc.com

MEMOIRE DES SEPHARADES

MEMOIRE DES SEPHARADES

08 jours /07 nuits

Vous souhaitez voyager autrement ?

Nous vous offrons la possibilité de partir hors des sentiers battus, loin des catalogues standardisées pour touristes pressés, nous vous invitons à découvrir les terres magnifiques et les grands espaces de l’Oriental, pays de tradition, d’accueil et d’authenticité.Nous allons vous entraîner là où un autre Maroc commence, un pays où l’on prend le temps de voir, d’écouter, de s’émerveiller et de faire le plein d’émotions !

Itinéraire:

1er jour:Arrivée sur Fès

Arrivée sur Fès départ pour une visite des synagogues les plus connues de la ville spirituel du Maroc:synagogue ABEN DANAN créée depuis le 17ème siècle:Construite au XVII siècle par un riche marchand marocain, cette synagogue est l’une des plus importantes de l’Afrique du Nord. Pourtant bien qu’elle soit l’un des bijoux de la culture juive marocaine La synagogue Slat El Fassiyine:Imaginez, en effet, qu’au XVIIè siècle, fut construite une synagogue essentiellement animée par les juifs de Fès qui avaient précédé dans cette capitale impériale ceux expulsés d’Andalousie, en même temps que leurs congénères musulmans, par Isabelle la Catholique. Appelée Slat El Fassiyine, elle y recevait les prières des juifs qui observaient un rite sensiblement différent de celui des pratiquants venus d’Espagne et en 1889, cette spécificité fut enrichie par l’édition d’un avenant au livre des prières, appelé « l’amour des Anciens ».La synagogue fut fermée en 1971, transformée même en salle de boxe, mais par la volonté, l’abnégation, l’entêtement diraient certains, de Simon Lévy, secrétaire général de la Fondation du Patrimoine Judéo-Marocain jusqu’à son décès en décembre 2011, une entreprise de restauration fut menée à bien avec le concours financier de la République Fédérale d’Allemagne.Retour à l’hôtel dîner et nuit à Fes.

2ème jour: Fès / Taza / Debdou

Après le petit déjeuner, rendez vous dans le hall de l’hôtel pour partir vers le Dabdou en passant par Taza et Sefrou situées dans le giron de l’Atlas. Elle sont forgé l’image d’un lieu où les cultures, les croyances, les langues et les traditions se sont mélangées librement, sans aucun préjugé ni sentiment de haine. Arrivée à Debdou : une petite bourgade de l’Oriental marocain, située à 180 km de la Méditerranée, à 150 km de la ville d’Oujda, capitale de la Région de l’Oriental et à 50 km au sud de Taourirt, chef-lieu de la Province.Debdou est une ville marocaine de la province de Taourirt, dans la région de L’oriental. Elle aune population totale de 4540 habitants (2004). Forgée au temps de la dynastie Mérinide, Debdou est un village surmonté d’une kasbah en pisé, qui était destinée principalement à défendre le territoire. Habitée pendant plus de 2000 ans par une communauté juive séfarade qui, chassée d’Espagne, y trouva une terre d’accueil. Cette petite communauté réussit alors à faire de Debdou une zone de commerce active avec l’enclave espagnole de Melilla et l’Algérie, mais la Guerre des Six Jours à la fin des années soixante, amena les israëlites de la région à migrer vers Casablanca ou vers l’étranger. Le mellah, ses deux cimetières, trace de cette vie, sont aujourd’hui un lieu de pèlerinage.Dîner et nuitée en maison d’hôte à debdou.

3ème jour: Debdou / Bouarfa / Figuig

Petit déjeuner, ensuite balade à pied pour dévoiler les trésors insoupçonnés d’un riche patrimoine, en montant la vielle ruelle qui sépare des maisons aux toitures en bois, pour arriver à la fameuse source d’eau «Ain Sbilia», tout près du vieux mellah où les citoyens juifs ont vécu en parfaite symbiose aux côtés de leurs voisins musulmans tout au long des siècles.La coexistence est ici une chose naturelle, démontrée de tout temps avec la sincérité et la spontanéité qui marquent les gens de cette ville.La mémoire populaire regorge de témoignages dans ce sens et le patrimoine local en est la preuve vivante.Debdou garde farouchement la mémoire de ces juifs. Sur les 14 synagogues que comptait la ville, deux sont encore debout et accueille encore les visiteurs juifs, rares mais toujours fidèles à la ville. Ils viennent se recueillir sur la mémoire de leurs ancêtres dans les 2 cimetières juifs gardés et toujours bien entretenus.Après cette balade riche en histoire, départ vers Figuig en passant par Bouarfa :capitale provinciale (n°53) de la région orientale etune importante oasis saharienne déclarée comme bien culturel de l’UNESCO. Elle est située au sud-est du Maroc, au pied duJbelBouârfa (1850m). Ce camp d’internement pour dissidents notamment les républicains espagnol set pour les Juifs était créé en1942. Déjeuner libre puis visite des cimetières juifs et les anciennes maisons juives de l’extérieur. Arrivée à Figuig:, l’oasis saharienne la plus proche de l’Europe. Tout y fait mystère et inciteà la rêverie : se perdre sur les chemins de la palmeraie, découvrir le savant système d’irrigation, écouter l’eau chanter, jeter un œil par une porte en bois de palmier ouverte sur un paradis sophistiqué…Dîner et logement dans une maison d’hôte.

4ème jour: Figuig

Petit déjeuner puis départ pour la découverte de la ville: Découvrir l’oasis de Figuig, c’est flâner dans les étroites ruelles de ses ksour, arpenter les sentiers des palmeraies El Hammam et El Maïz, partir à l’assaut des différents chemins de randonnée grimpant les montagnes environnantes et admirer les vues panoramiques surplombant l’oasis.Ksar d’El-Hammam-el-Foukani –au nord-est d’El Maïz –Il renferme l’ancienne Zaouïa de Sidi Bou Amama (1840 –1908), originaire du ksar. Il fut une figure emblématique du soulèvement des populations du sud oranais, en Algérie, contre l’occupation française. Au sud du ksar derrière une petite porte, un escalier, attention glissant, descend à la source chaude à 33° qui donne son nom au ksar.Le ksar Zenaga –5 km au sud –Un chemin contourne le ksar el Oudaghir, par l’ouest, et mène à des sources chaudes et salées ainsi qu’ à une palmeraie pour rejoindre le ksar de Zenaga, le plus éloigné, mais le plus grand des ksour de l’oasis de Figuig.L’introduction du béton dans les rénovations ou dans les nouvelles constructions fait légèrement tâche dans ce cadre si typique des ksour et ôte indéniablement du charme au caractère traditionnel du lieu.Palmeraie de FiguigRiche d’environ 150 000 palmiers, l’oasis de Figuig fait partie des plus belles du Maroc. Émergeant d’une vingtaine de sources, l’eau est acheminée par des rigoles, les seguias, ou par des canaux souterrains,les khettaras. La terrasse 400 m à partir du centre administratif du ksar Zenaga.On y découvre une vue remarquable sur la palmeraie, le ksar de Zenaga et, plus au sud, le col du même nom. À droite, on découvre le massif du Grouz ainsi que le col de la juive et enfin, à gauche, le jbel Taghla et le jbel Sidi Youssef. Dîner et logement dans la maison d’hôte

5ème jour: Figuig / Errachidia / Merzouga

Petit déjeuner puis départ vers Errachidia: Située au centre Sud du Royaume, la ville d’Errachidia est limitée par les provinces de Figuig à l’Est, Beni Mellal et Azilal à l’ouest Khenifra et Boulmane au Nord et les frontières Maroco-Algériennes au sud.Elle est située aux confins du Sud-est du Maroc, c’est elle qui abrite le Tafilalet considéré comme l’une des régions historiques du Maroc. C’est l’une des plus vastes villes du pays après Boujdour et Smara avec une population de 90 000 habitants. Connue pour sa culture, la ville d’Errachidia qui renvoi au patrimoine architectural et urbanistique du passé. Ce patrimoine est constitué de monuments historiques d’une part que sont les vestiges de Sijilmassa, le Mausolée my ali Cherif, et d’autre part au ksours (Ksar El Fida,ksar ouled Abdelhalim,Ksar Abouaam, Maadid,Ksar Meski). Sur la route nationale n°13, reliant Errachidia à Rich, dans l’Oriental marocain, les juifs de la région avaient choisi, il y a plusieurs siècles, d’installer un cimetière propre à eux. Dans ce coin reculé, plusieurs tombes luttent toujours contre l’érosion et le changement climatique. Aussi, elle accueille principalement trois tombeaux de tzaddikims : Rabbi Yahia Lahlou, Rabbi Moul Tria et Rabbi Moul Sedra.Déjeuner libre. Puis continuation vers les dunes de sable de Merzouga, une merveille de la nature, constituent l’une des fiertés touristiques de la province. Elles se situent à 50km d’Erfoud et à 40km de Rissani. Ces dunes connues sous le nom d’erg chebbi sont réputées par leurs vertus thérapeutiques surtout pour des cas rhumatismaux. Elles atteignent parfois la hauteur de 100m, et s’étendent sur plus de 30km de longueur. Plusieurs oasis entourent ce site. dîner et nuit sous tentes.

6ème jour: Merzouga / Tinghir / Kalaa Megouna / Ouarzazate

Petit déjeuner. Départ à 8h00 pour la verdoyante Tinghir, via Tinjedad, par lapalmeraie du Jorf. Arrivée à Tineghir, l’une des plus belles oasis du Maroc, et incursion dansles fameuses gorges du Todraà travers un étroit couloir bordé de falaises hautes de 300 m, l’une des curiosités les plus impressionnantes du sud marocain. Déjeuner libre. Arrivée à kelaa Mgouna un gros village situé à 1 450 m d’altitude. Il se trouve à la jonction des vallées du M’Goun et du Dadès. La région est célèbre pour sa rose qui fleurit chaque année de mi-avril à mi-mai. Une fête la célèbre début mai pendant trois jours. El-Kelaa des M’Gouna abrite également une des prisons les plus dures du royaume.Tour panoramique de Ouarzazate. Dîner et nuit àOuarzazate.

https://cameltrekking-in-merzouga.com/wp-content/uploads/2019/04/morocco-excursions-desert.jpg

7ème jour: Ouarzazate -Ourika-Marrakech

Petit déjeuner puis départ vers Marrakech entre Marrakech et Ouarzazate, une route sinueuse serpente les montagnes du haut Atlas, offrant des paysages époustouflants de montagnes de toutes les couleurs, de villages pittoresques, de palmeraies verdoyantes et de Kasbahs centenaires. passage par le village A gouim,situé à moins de 66 kilomètres au nord-ouest d’Ouarzazate doit sa célébrité à un saint juif. Rabbi David Vemoche, appelé, David Ben Moshé ou encore David Ou Moshé par les habitants de cette localité, est né à Al Qods en Palestine. Les historiens ignorent sa date de naissance, ne disposant pas de son état civil. Tout ce que l’on sait, c’est que cet «enfant prodige avec des capacités morales et intellectuelles hors normes» avait effectué un voyage au Maroc, à une époque où la France coloniale avait déjà occupé l’Algérie et lorgnait le Maroc.«On lui attribue tantôt des parents Ashkénazim tantôt des parents juifs marocains (Séfarades) vivant à Talpiot près de Jérusalem. Issu d’une famille riche et noble, son père était un grand homme, généreux qui n’avait pas d’enfant», raconte Léa Benhamou dans un récit relayé par le blog Juifs du Maroc après avoir effectué un périple pour visiter le sanctuaire de ce saint.Continuation de route à travers le col Tizi -n-tichkale le point le plus haut de la route entre Marrakech et Ouarzazate culminant à 2260m.Arrivée à Ourika. La vallée de l’Ourika est une vallée du Haut Atlas marocain située à 30 km de Marrakech. Elle est essentiellement peuplée de personnes de langue berbère et de dialectechleuh. Malgré sa proximité avec Marrakech, elle est encore considérée comme une vallée relativement préservée, tant par sa nature que par son mode de vie montagnard traditionnel. Sur la route, visite de la tombe Shlomo (Salomon) Bel Hench est l’un de ces saints juifs autour duquel seuls les légendes et les mystères ont réussi à défier le temps. Il serait un émissaire de la terre d’Israël, venu au Maroc principalement pour collecter des fonds, avant de choisir de s’y installer jusqu’à son décès. Il aurait vécu, selon les histoires relayées par les Amazighs de la région, vers le XVe siècle. A l’époque, la région d’Ourika comptait beaucoup de fidèles juifs.Déjeuner au menu le fameux Tajine berbère. En après-midi, départ vers Marrakech, installation à l’hôtel. Temps libre pour explorer la medina et les Souks. La soirée libre et logement à l’hôtel.

8ème jour : Marrakech / aéroport de départ , RÉGION 20km

Transfert à l’aéroport de Marrakech. Vol pour votre aéroport de départ. Débarquement, puis retour dans votre région.

 

Notre prix comprend :
  • L’hébergement en hôtels 4* /5*(normes locales) en chambre double
  • La demi pension du dîner du J1 au petit déjeuner du J8
  • Le circuit en 4×4 maximum 04 personnes par 4×4
  • Les excursions et visites guidées prévues sur le programme
  • Les pourboires dans les hôtels
Notre prix ne comprend pas :
  • La chambre individuelle
  • Le dîner-spectacle Fantasia : environ 50 €
  • Balade à dos de dromadaire 10 euro/pax
  • Les taxes de promotion touristique et services hôteliers.
  • Les boissons
  • Les pourboires pour le guide et chauffeur
Les hôtels prévus ou similaires :

Villes

4* /5*

Fes

Palais Medina

Debdou

Dar Sbilya

Figuig

Znaga

Merzouga

Bivouac la belle étoile

Ouarzazate

Oscar

Marrakech

Atlas medina

(Toutes les prestations non mentionnées restent  la charge du client)

Plus d'infos